Ecluses de Fonserades

Le temps est magnifique, le ciel est bleu et le soleil brille. Nous décidons d’aller sur le site des écluses de Fonsérades dont le site a été profondément rénové entre Janvier 2017 et Juin 2017.

Petit historique du canal du Midi

De nombreux dirigeants de notre beau pays comme le roi Henri IV, l’empereur Néron, François 1er, Charlemagne, etc., auraient voulu voir se concrétiser un projet pour « Rallier l’océan Atlantique à la mer Méditerranée et s’éviter un détour de plus de 5000 km par le détroit de Gibraltar, situé entre l’Espagne et le Maroc » avant de s’y résigner.

Toutes les études se heurtaient  à l’alimentation en eau du canal. En 1618 Bernard Arribat avait proposé un projet pour relier Toulouse à Narbonne qui n’avait pas été retenu par les états du Languedoc.

Grâce à son génie Paul Riquet va reprendre le projet de Benard Arribat et le rendre possible en résolvant le problème de l’alimentation en eau. Le canal du Midi est dit à bief de partage, ce qui signifie qu’il doit relier les bassins hydraugraphiques de l’océan Atlantique  et de la mer Méditérrannée il faut passer le seuil de séparation que Paul Riquet situe à Naurouze à 189 mètres d’altitude.  Il met au point le captage des eaux des rivières et ruisseaux de la Montagne Noire et leur conduite jusqu’à Naurouze, grâce à un système de rigoles et de bassins de provision.

Sa construction commence en 1667 pour une ouverture au traffic en 1681. Il comprend 328 ouvrages d’art dont 64 écluses, 54 aqueducs, 7 ponts canaux sans oublier les maisons éclusières, les panchoirs et les tunnels. 12000 ouviers dont 600 femmes y ont participé.

Les écluses de Fonséranes

L’échelle d’écluses a pour but de franchir un dénivellé de 21,50 mètres sur une longueur de 312 mètres. Pour effectuer ce saut Paul Riquet imagina une suite de 8 écluses ovoïdes et de 9 portes. 

Cet ensemble a subi au cours des années qui se sont écoulés depuis sa construction deux modifications importantes.

Le première est la construction du pont canal sur l’Orb en 1854 et achevé en 1858. Avant la mise en service de ce pont canal les péniches devaient franchir l’Orb. La traversée de cette rivière était dangereuse et alétoire.

La deuxième est la construction d’une pente d’eau pour accélérer le transfert des bateaux.

Principe

Pour monter, le bateau entre dans une rigole légèrement inclinée et une sorte de bouclier ferme le couloir derrière lui. Ce bouclier est poussé par des motrices roulant sur les bords de cette rigole et déplace un coin d’eau qui porte le bateau jusqu’au niveau amont. Une fois en haut, une porte s’ouvre et met le couloir en communication avec le bief amont. Le bateau sort et continue son chemin.

Pour descendre, le principe est le même, sauf que le bouclier et les motrices retiennent le coin d’eau le temps de la descente jusqu’au bief aval.